Rechercher
  • Jean Benjamin Jouteur

Les Epureurs de Meg Guilhermet

Ecouter la chronique




Ou la lire !

Vous avez admiré les cadets affrontant l’épreuve du Kobayashi Maru… Pour les non-initiés, il s’agit d’un vaisseau de l’univers Star Trek, faisant partie d’une simulation d’entraînement dont l’objectif est d’analyser la réaction des futurs officiers de Starfleet face à une situation sans issue. Ces jeunes hommes et femmes se surpassent dans le noble but d’agrafer à leurs uniformes leur premier galon d’officier.


Vous avez frissonné face aux épreuves physiques et hallucinantes que doivent affronter les sportifs de kolantha, qui, dans des conditions de survie extrêmes, et devant les caméras de TF1, se surpassent dans le but de thésauriser un maximum de blé… (Entendez amasser du pognon).


Vous avez kiffé les people très seconde zone de fort Boyard qui, sous le regard blasé du père Fouras, de passe-partout et de Felindra face cette fois-ci aux caméras du service public, se surpassent dans le but d’acquérir un semblant de notoriété… Entre nous, ce n’est pas gagné.


Enfin, pour terminer en beauté, comme moi sans doute, vous avez tremblé en compagnie de Clarice Starling, alias la lumineuse Jodie Foster qui, chargée d’interroger l’ex-psychiatre Hannibal Lecter, se surpassa dans le modeste cadre de son boulot d’analyste pour le FBI…


eh bien, chers indés de tout pays et de toutes couleurs, vous n’avez rien vu ! Car, en cette année 2138, il existe un parcours d’embauche auprès duquel, toutes les joyeuses « amuseries » citées plus hauts pourraient être comparées à de la roupille de sansonnet. Les candidats, sous la houlette de la grande ordonnatrice Meg Guilhermet, vont se surpasser dans l’honorable objectif de décrocher ce fameux Job d’épureur dont ils ignorent tout… Jusqu’au salaire… Oui, vous avez bien entendu ! Ils ignorent leur future rémunération. Bien sûr, ils ont feuilleté l’annuaire des métiers, en quête du salaire moyen attribué à un épureur en début de carrière… Ils n’ont rien trouvé ! Nada ! Le job lui-même n’est pas mentionné… Monsieur Larousse l’a confirmé… Le mot Epureur, n’existe pas… Et pour cause, alors que leurs éventuels futurs employeurs auraient pu se nommer comme tout le monde et en toute simplicité, Amazon, Google, Apple ou Épicerie du coin, ils ont choisi pour raison sociale, les Réalistes… Là, on se croirait dans Divergente, ses 5 catégories, mais options guerre et violence non comprises, car ce bouquin prône le pacifisme, la sagesse, la médiation et le savoir.. Et, bon sang, que ça fait du bien !


Certes ! On pourrait être tenté de comparer les candidats épureurs à de futures recrues du GIGN ou du Raid prêt à faire respecter la loi à coup de tomawak, eh bien non ! Ce serait une grave erreur. Leur credo, se surpasser afin d’être en mesure d’apporter aide, soutien et compréhension à une nation qui en a bien besoin… Dis Meg, ta prose est rafraîchissante, entre nous, tu ne pourrais pas proposer ton programme à Mesdames et Messieurs nos gouvernants ? Nous vivons une époque qui manque vraiment de superhéros bienveillants comme les tiens.


Mois je dis ça, je dis rien... Mais je le dis quand même !


Lien Amazon

Mes chroniques

Mon site auteur

14 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout